Lé Dimanche à Bamako, c’est lé jour de mariage…
Cliquez ici pour voir toutes les photos de Lé Dimanche à Bamako, c’est lé jour de mariage prisent par The Brine Rider
Pilotes présent :
The Baggyman The Brine Rider The Phantom The Wifi The Petrolette The Manga Girls The Speedy
Photos :
Photos de Lé Dimanche à Bamako, c’est lé jour de mariage prisent par The Brine Rider [ ENTER ]
Ou encore cliquez ici pour voir toutes les photos de Lé Dimanche à Bamako, c’est lé jour de mariage prisent par The Brine Rider
Ou cliquez ici pour voir toutes les photos de Lé Dimanche à Bamako, c’est lé jour de mariage prisent par The Brine Rider
Commentaire : Pour un début de Vespa Trophy, c’était un bon début ! Nous n’avons pas été plus loin que Monthey… Non, en fait une belle boucle et pas des moindres… En passant par des chemins sinueux et tortueux, The 70s.ch a fait parler la poudre ou plutôt lever la poussière. En partant de la gare de Monthey ce samedi 24 septembre de l’an de grâce 2005, personne ne se doutait ou la Destinée nous guiderait. 8 personnes au départ et 7 vespas : Baggyman, Petrolette, Manga Girls, Klepssudra, WiFi, Speedy, Brine Rider et Phantom, tous bouillonnant d’impatience dans l’espoir de rallier Tannay par monts et par vaux. L’aventure démarra par une montée de l’impossible dans la carrière Famsa de Choëx. Baggyman sua sang et eau pour pousser des vespas récalcitrantes au sommets de pentes ardues, tandis que Brine Rider shootait à tout va avec son numérique. Après s’être perdu mille fois et hésiter 36'000 autres fois entre Daviaz, Vérossaz et les Giettes nous parvîmes enfin sur la route des Rives. A la fin de celle-ci, nous bûmes un verre bien mérité à l’auberge du même nom. Enfin abreuvé, la joyeuse bande s’en alla gaiement croisé Champéry et Val-d’Illiez pour prendre le chemin forestier qui mène à Morgins. Dans cette station de ski de haute altitude la troupe de scout pris l’apéro avec Didier Défago qui nous paya gentillement les 2 bouteilles de Johannisberg que l’on avait commandé. La nuit tombait déjà sur Les Portes Du Soleil et il était grand temps de repartir. Nous reprîmes la route en direction de St-Maurice et dans la cité agaunoises nous nous restaurâmes à l’Ecu du Valais en buvant et festoyant avec du bon rouge de chez jusque tard dans la nuit. La fête est toujours plus belle avec de l’alcool… vivement le comptoir de Martigny !!!

P.S. La carte de Monthey N° 1284 au 1 :25'000 ne sert à rien pour cette randonnée, il faut la numéro 1304 Val d’Illiez.

P.P.S Si par mégarde, quelqu’un se reconnaissait dans cette nouvelle ce ne serait que pur hasard. Cette histoire n’est qu’une fiction imaginaire fausse et pas vraie du tout.
Ou encore cliquez ici pour voir toutes les photos de Lé Dimanche à Bamako, c’est lé jour de mariage prisent par The Brine Rider
exit